Tournois start-up

Les tournois start-up permettent aux personnes intéressées, de tous les âges, une entrée facile dans le monde sain et durable de la compétition. De manière plus simple, il s'agit de sessions de sparring organisées entre clubs, sous la forme d'un tournoi. Ainsi, les débutants pourront s'habituer sans pression avec les règles et le déroulement d'un tournoi officiel. En même temps, des expériences comme boxeur, coach, juge et arbitre et responsable de ring peuvent être collectées.
 

« Plus avec les autres et moins contre », telle est la devise des tournois start-up. La joie dans le sport et dans le mouvement reste au premier plan. Avec ces idées de base, nous voulons promouvoir la Boxe Light-Contact :

  • Facilitation de l’entrée des intéressés et des autres personnes, qui ne connaissent que trop peu la Boxe Light-Contact (participation sans licence, juge et arbitre non-officiels, pas de décision, focalisation sur le sport et moins sur le vainqueur).
  • Introduction théorique et pratique à la Boxe Light-Contact, avant le début du tournoi.
  • Indépendance comme Team : Les boxeurs/boxeuses apprennent à prendre soin les uns des autres et sont ainsi moins fixés sur le coach ou l’entraîneur, lors des tournois.
  • Faire au lieu d’attendre : Tous les participants sont occupés, ce qui raccourcit le temps d’attente avant son propre match et contient la nervosité dans des limites raisonnables.

Deux formes de tournois Start-Up ont été développées.

Tournoi Start-Up A - Tous pour tout : Les participants jouent tous les rôles. Chaque ring est géré par un arbitre officiel. Ce dernier conseille les participants, afin que ces derniers fassent aussi des progrès dans des rôles inhabituels. Au cas où un participant est dépassé par le rôle d'arbitre, l'arbitre officiel reprend son rôle pendant un court instant.

Tournoi Start-Up B - The save way : Les participants jouent tous les rôles en dehors de celui d'arbitre. Ce dernier rôle est repris par des arbitres officiels, afin d'assurer une sécurité supplémentaire.

La condition nécessaire pour les deux variantes réside dans le fait que les clubs préparent à l'avance leurs boxeurs pour ces tâches. Il s'agit d'un investissement supplémentaire à court terme, dont tous profitent à moyen terme. Comme support, la description ci-dessous des rôles peut être imprimée.

Fotos des tournois start-up à Berne (Mars 2011) et Bâle (Avril 2011)… 

Documents PDF:  




Youtube

Youtube

Blog

Blog